Après 6 ans au placard, opacité et clientélisme font-ils leur grand retour à Limbourg?

Voici quelques semaines, le Collège "confisquait" au Conseil la compétence d'engager du personnel, de modifier les contrats et de gérer leur renouvellement afin de pouvoir prendre ces décisions en aparté (entre socialistes donc) en Collège auquel les autres groupes politiques limbourgeois ne peuvent assister.

Depuis lors, les mouvements de personnel ont été nombreux et on apprend même que l'organigramme global de la commune va changer. 

Afin de se rassurer, nous avons demandé au Collège qu'il nous transmette entre autres les motivations liées aux engagements, à la modifications/suppression de contrats, etc. Ce qui nous a été refusé.

À l'heure où l'on parle de transparence et de bonne gouvernance, ce refus nous semble plutôt suspect. À raison? Qu'ont-ils donc à cacher?

Notre proposition:

Le conseil décide:

Article 1er : de charger le Directeur général de transmettre à l’ensemble des Conseillers communaux par email pour tout contrat (y compris renouvellement) signé : une copie du présent contrat, la procédure de recrutement y afférent et les motivations de cet engagement.

Article 2ème: de charger le Directeur général de transmettre à l’ensemble des Conseillers communaux par email et pour tout contrat modifié, résilié ou non reconduit : une copie du présent contrat, la procédure de recrutement y afférent et les motivations de cet engagement.

Article 3ème: de charger le Directeur général de transmettre à l’ensemble des Conseillers communaux par email les contrats (nouveauxmodifications-interruptions) ART60§7 signés par la Ville de Limbourg. Article 4ème : d’effectuer ces démarches de manière rétroactive au premier janvier 2019.

Pour faire bouger et avancer les choses, parlons-en également sur les réseaux sociaux!
Section Limbourg Demain