Billet d'humeur - la région veut-elle la mort de nos communes?

Lors du Conseil communal du 30 octobre dernier, nous avons validé la mise en place de 11 logements sociaux. Grâce à ceux-ci, le pourcentage de logements publics passera de 2,9% à environ 3,5%, soit de 69 à 80 logements sur un total de 2322 ménages. Pour information, les communes rurales devraient tendre vers un pourcentage de 5% en 2020.

Cette obligation régionale de tendre vers de plus en plus de logements sociaux n'est évidemment que très peu appréciable tant les coûts pour réhabiliter nos habitations en logements sociaux sont exorbitants. Et par surcroît si l'on décide de remettre notre patrimoine en gestion à l'AIS ou à Logivesdre, nous devons le faire gracieusement. Inutile également d'aborder le sujet de la volonté politique des partis (PS-CDh-Ecolo)  au pouvoir à la région de préserver un logement de qualité sur l'ensemble des communes.

Belle politique non?

Pas le choix de toute manière, nous devons nous y plier. On pourrait alors supposer que la région allait nous aider financièrement pour rencontrer ces objectifs démesurés qui vont couter à la ville de Limbourg plusieurs centaines de milliers d'Euro...

Pas besoin d'aller plus loin, vous avez compris, nous avons reçu cette semaine les indications quant aux montants alloués à Limbourg par le fonds des communes:

  • En 2013: 28.000€ de moins que ce qui avait initialement été avancé par la région;
  • En 2014: diminution de 50.000€ par rapport aux estimations reçues en septembre pour la confection du budget 2014.

Soit un total de 78.000€ de diminution de la dotation.

Jour après jour, nous nous battons, nous, petites communes, pour maintenir notre équilibre budgétaire déjà plus que précaire, alors si en plus de cela la région continue à nous poignarder dans le dos en nous imposant tout le temps plus avec de moins en moins de moyens, les conséquences risquent d'être dramatiques.

Qu'à cela ne tienne, nous restons particulièrement vigilant à la situation et travaillons au quotidien pour maintenir le bateau Limbourg à flot. Le défi financier se complexifie jour après jour mais nous sommes toujours bien là, voguant à pleine allure sur toutes les vagues qui se dressent tour à tour sur notre chemin. Les choses bougent à Limbourg, une ville plus que jamais en mouvement!

Jonathan

 

Le fonds des communes

Le fonds des communes est un crédit inscrit chaque année au budget régional et qui est réparti entre les 262 communes francophones de la Région wallonne sur la base d'un décret voté par le Parlement wallon.

Le mécanisme de répartition de ce fonds est basé sur les dispositions prévues au livre III, titre III, chapitre II du code de la démocratie locale et de la décentralisation du 22 avril 2004 tel que modifié.

La répartition actuelle du fonds des communes repose sur les principes directeurs annoncés par le Gouvernement wallon dans sa Déclaration de politique régionale du 20 juillet 2004 à savoir :

  • accroître le financement régional mais également le rendre plus stable et plus prévisible afin que les communes puissent planifier à moyen et long termes les moyens dont elles pourront disposer ;
  • revoir le mode de répartition du fonds des communes selon des règles objectives, quantifiables et transparentes qui d'une part garantissent une réelle équité entre les communes, tant par rapport à leur potentiel fiscal que par rapport à des dépenses liées au niveau socio-économique de leur population ou à des coûts générés par les externalités et d'autre part incitent les communes à s'inscrire dans la politique régionale de création de logements publics ou subventionnés ;
  • intégrer les aides émargeant à l’axe 1 du plan Tonus dans le financement de la réforme du fonds

 

Pour faire bouger et avancer les choses, parlons-en également sur les réseaux sociaux!
Section Limbourg Demain