Fin de la prolifération des "cages à poules" à Limbourg. Moins de logements pour de meilleurs logements.

ENFIN!

Véritable cheval de bataille, parallèlement au dossier des caméras (voir ici), lors de la campagne électorale 2012 et ensuite tout au long de cette première moitié de mandature,la Ville de Limbourg s'est doté d'une ligne de conduite pour encadrer la prolifération des petits et très petits logements sur notre commune.

En effet, nous avons remarqué que le nombre de demandes de scission d'habitations unifamiliales en de multiples logements était en croissance exponentielle. Notre avis est clairement que cela va, dans des proportions trop importantes, à l'encontre d'une politique de logement adéquate pour Limbourg qui se doit de protéger la qualité de son habitat. Insalubrité, insécurité, boites aux lettres fictives, marchands de sommeil sont quelques-uns des problèmes que nous voulons éviter à l'avenir.

Cela veut-il dire qu'il ne sera plus possible de créer des appartements à Limbourg hors d'une maison existante? 
Absolument pas; cela implique simplement qu'il ne sera plus possible, hors d'une seule maison, de se retrouver avec 4-5 appartements de type "cage à poules" .

Quels seront alors les dimensions minimales autorisées?

  • Tout d'abord, aucune habitation de moins de 180m² de surface habitable ne pourra être scindée;
  • Au-delà, l’opération est admise moyennant le respect des conditions cumulatives suivantes : un seul logement peut-être aménagé au rez-de-chaussée (à moins que la superficie excède 120 m2), aucun appartement ne peut avoir une superficie inférieure à 75 m2;
  • Chaque logement devra être composé au minimum d'un living de minimum 16 m², d'une cuisine, d'une salle de bains séparée, d'un W.C. La superficie habitable minimale d'un logement sera de 55 m². Cette superficie sera augmentée en fonction du nombre d'occupants. Cela laisse donc la possibilité d'aménager des petits logements à destination des personnes seules et/ou âgées.

La ligne de conduite ne comprend t-elle que des prescriptions dimenssionnelles?
Non, la ligne de conduite émet toute une série de remarques visant à encadrer les emplacements minimums de stationnement, les espaces de rangements et de stockage de poubelles, le respect des normes de sécurité et de salubrité, l'isolation thermique et la ventilation des bâtiments,...

Enfin, nous souhaitons remercier nos collègues l'Échevin Jacques Soupart en charge de l'urbanisme et le Président du CPAS Philippe Dechesne en charge du logement, pour leur bonne collaboration dans ce dossier.

 

Pour faire bouger et avancer les choses, parlons-en également sur les réseaux sociaux!
Section Limbourg Demain