Le compte 2018 de Limbourg en boni vient sauver une situation 2019 déjà alarmante.

Au Conseil de ce mois de mai, le PS limbourgeois a décidé de faire approuver le compte 2018, le dernier de la mandature précédente ainsi que les modifications budgétaires n°1 de la Ville de Limbourg.

Le compte 2018 fait apparaitre un boni de 101.605,13€ et des réserves (ordinaires-extraordinaires-provisions) globalisées au 31/12/2018 de 1.015.295,11€ soit exactement les chiffres annoncés avant le changement de Majorité.

La trésorerie moyenne de la Ville de Limbourg sur l'année 2018 a été (SL compris) de 378.731€. 

La situation était donc saine et laissait la place afin de continuer une politique d'investissement importante mais réfléchie.

C'est alors que l'échevin socialiste Alain Schils présenta les premières modifications budgétaires n°1 de la Ville en commençant par annoncer en urgence, une tuile supplémentaire: le CPAS de Limbourg doit à nouveau être refinancé à hauteur de 37.000€ portant son déficit annuel structurel à 705.000€ à charge du contribuable limbourgeois évidemment. 

De plus, le PS fait passé le crédit spécial de recettes "anticipées" de 35.000€ (2018) à 92.000€. Cette méthode, déjà utilisée par le passé, pose aujourd'hui question vu le peu de maitrise financière que ce nouveau Collège laisse entrevoir...

Il présente également des chiffres plus qu'alarmant en comparaison avec 2018:

  • Dépenses de personnel: +4,9% (+165.000€)
  • Dépenses de fonctionnement: +12% (+200.000€)
  • Dépenses de transfert: +5% (+102.000€)
  • Dépenses de dette +20% (+115.000€)

Abasourdis par ces prévisions budgétaires non-argumentées et cette explosion de la dette, nous avons évidemment pointé toute une série de questions, affirmations et inquiétudes. Nous avons, en outre, souhaité connaitre la vision tant politique que stratégique du PS pour nos finances locales.

L'échevin socialiste nous a alors retorqué comme seule réponse à notre intervention de plusieurs minutes: "Je ne sais pas, considérez que je suis échevin des finances en stage pendant 3 ans, après on verra". Fin de la discussion. À 3000€ toutes charges comprises/mois, vous conviendrez que cela fait cher le stage...

Une fois de plus, on se demande s'il y a un capitaine à bord... Inquiétant.


Sudpresse - 31/05/2019 - Loïc Manguette

Pour faire bouger et avancer les choses, parlons-en également sur les réseaux sociaux!
Section Limbourg Demain
Calendrier
< 2019>
LunMarMerJeuVenSamDim
      01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31      
L'information aussi sur les réseaux!
Connexion