Prime sur les canettes & prise en charge de toilettes pour le carnaval. Le PS local bloque tout.

Ordre du jour très léger au Conseil communal de ce 29/04/2019. Mais comme à notre habitude, nous sommes arrivés avec des propositions concrètes à soumettre au vote:

  1. Prime de retour sur les canettes

Lors de la précédente mandature, la Ville de Limbourg avait répondu à l'appel à projet: prime de retour de 5 cents sur les canettes. Elle n'avait alors pas été retenue.

Partant du principe que les bords de nos routes sont particulièrement jonchés de canettes, le groupe Limbourg-Demain a lors de ce Conseil proposé de mettre en place le projet de manière autonome. Le système est simple, pour chaque canette collectée, le "bienfaiteur" reçoit une prime de 5 cents. La somme de ces primes sont disponibles sous forme de chèques qui sont à faire valoir auprès des commerçants locaux proposant des produits locaux (avec évidemment aucune charge financière pour eux).

Très vite le projet semble plaire à une majorité de Conseillers, des amendements sont même proposés afin d'étudier non seulement les résultats obtenus dans les communes ayant mis ce système en place mais également la faisabilité financière du projet. 

S'ensuit une scène surréaliste, la Bourgmestre sentant que son groupe ne souhaitait plus se rassembler derrière son refus catégorique et lâchant même 2-3 fois un petit "nous avons une position de groupe" à ses propres conseillers décide de faire interrompre la séance.

Il aura quand même fallu 13 minutes à notre bourgmestre empêchée pour rappeler à l'ordre tous ses conseillers pour les ranger derrière son "non" en leur rappelant sans doute que sans ses voix à elle, aucun d'eux ne seraient là... Quel cirque. 

Et en effet, le "non" l'emporte. Et c'est le conseiller Grégory Schmits qui a dû annoncer la nouvelle par et nous citons "manque de courage chez certain(e)s". Belle démocratie. Qui, une nouvelle fois est constructif et qui ne l'est pas?

2. Toilettes publiques lors des carnavals

Tout le monde le sait, l'offre de toilettes publiques sur la commune est plus que limitée. Cela pose évidemment problème lors de manifestations ne se déroulant pas dans le milieu fermé/délimité et couvrant une grande partie du territoire communal.

Cette année encore, beaucoup de personnes ont effectué ce constat. Considérant que c'était à la ville d'assurer cette mise à disposition pour les manifestations totalement ouvertes et que les finances des ASBL organisatrices des carnavals ne sont pas non plus extensibles, LDM a proposé que le Collège étudie la possibilité de mettre à disposition de ces ASBL des toilettes hommes et dames afin non seulement d'éviter tout débordement mais également de proposer un cadre adapté pour l'organisation de ces manifestations au combien importate pour notre ville.

Une fois encore, le PS limbourgeois(e) a balayé la proposition.

Pour faire bouger et avancer les choses, parlons-en également sur les réseaux sociaux!
Section Limbourg Demain