Retour sur un Conseil communal sous haute tension

La Majorité PS-MR présentait ce vendredi 27 décembre 2013 un budget à nouveau en équilibre qui respecte scrupuleusement les indications légales dictées par la dernière circulaire budgétaire.

Conformément à ce que nous avions annoncé à l’aube de cette nouvelle mandature au travers de la déclaration de politique générale, l’objectif était de présenter le budget de l’année N en N-1 afin d’éviter au maximum le recours ennuyeux aux 12èmes  provisoires. Cette intention s’est d’ailleurs transformée en obligation durant cette année, mais vous constaterez avec moi, que la mission est remplie. Merci aux différents services administratifs qui se sont battus pour y arriver dans les délais.

Notre budget ordinaire est en hausse de 185.000€ pour se chiffrer maintenant à 7.212.048,34€. Nous présentons un boni de 5.823,37€


Evolution des charges communales depuis 2003

Quelques chiffres
  • Charges de personnel: 3.241.996,84€

o   45% de total des charges

o   Comprend la revalorisation salariale de nos ouvriers qui sont à présent rémunérés à leur juste niveau.

  • Frais de fonctionnement: 1.821.103€

o   Administration: 280.897€ (15,5%)

o   Service des travaux: 297.600€ (16,3%)

  • ·Transferts – Dotations: 1.552.270€

o   Zone de police: 423.191€ (27%)

o   CPAS: 590.000€ (38%)

  • Charges de la dette: 596.677€

Par ailleurs le fonds de roulement de la Ville de Limbourg, plus communément appelé le boni cumulé se chiffrait lors de la réalisation du budget 2014 à 500.565,35€ desquels nous avons décidé de prélever 150.247,97€ pour financer notre budget extraordinaire et auxquels nous rajoutons les 5.823,37€ de boni pour l’exercice 2014. Le compte est vite fait, notre fonds de roulement s’élève maintenant à 356.140,75€, ce qui est confortablement au-dessus des 300.000€ conseillés pour une commune comme la nôtre. Il n’y a donc aucun risque de liquidité à court terme

Les points à surveiller
  • Les mandats politiques scabinaux étant rémunérés depuis maintenant quelques années et ceux-ci étant également liés à une pension communale, il est primordial de trouver les moyens pour les communes  de financer ces pensions. Il s’agira donc de mettre en place un système qui devra être correctement monitoré afin d’éviter toute mauvaise surprise.
  • Les honoraires et autres frais d’avocats : la ville de Limbourg est engagée dans un nombre assez important de conflits juridiques. Être valablement défendu coûte cher, mais est nécessaire. Attention tout de même.
  • La dotation à la Zone de Police : Nous devons rester excessivement vigilants à la santé financière de la Zone dont notre dotation cette année est à nouveau en hausse de plus de 30.000€.
Les recettes

Celles-ci sont proportionnellement en baisse par rapport à l’augmentation de nos revenus, ce qui nous oblige à rester continuellement attentifs à notre structure financière pour réajuster tout au long de l’année nos crédits budgétaires et nous oblige également d’être le plus imaginatif possible  pour trouver des pistes d’économies possibles.

Le rôle joué par la région qui se permet de nous imposer toujours plus de charges et d’obligations avec de moins en moins de moyens et qui se permet même de surévaluer ces dotations pour ensuite les diminuer sans aucun justificatif est particulièrement dangereux. Un peu plus d’informations fiables venant des autorités politiques supérieures ne seraient pas de refus.  Dotation en baisse de 78.000€ (28.000€ fin 2013 + 50.000€ pour 2014) par rapport à leurs prévisions.

Utilisation d’uniquement 115.160,23€ sur les 150.000€ autorisés par la dernière circulaire budgétaire à l’article 000/60 (Crédit spécial de recettes préfigurant les dépenses non engagées de l’exercice). Comme bien mentionné hier, il faut rester particulièrement prudent avec ce type d’article budgétaire.

 

Cependant, comparer l’utilisation  d’un tel crédit à la crise de 2008 révèle à nouveau la faiblesse et le caractère totalement démagogue et manipulateur du groupe Changeons-Ensemble qui, à nouveau, ne cherche qu’un seul effet : une phrase d’accroche dans la presse au détriment de la vérité et du bien-être de la commune de Limbourg. Notre ville possède une trésorerie très nettement positive, nous n’avons aucune ligne de crédit ouverte liée à notre liquidité et la structure de notre dette est parfaitement sous contrôle. Qui ici peut trouver un seul point de comparaison avec la crise des subprimes ? C’est du grand n’importe quoi, du grand Changeons Ensemble.

Budget extraordinaire

En ce qui concerne le budget extraordinaire, nous sommes amenés à travailler depuis cette année avec des balises d’emprunts. Le calcul pour obtenir le montant maximum empruntable par notre commune est très simple :

Nombre d’habitants x 180€  (ou 160€ si notre budget était en mali)

Pour être tout à fait complet, notons également qu’il faut retrancher à ce montant les dettes des entités consolidées (zone de police – fabriques d’églises, etc.) et que les emprunts pour lesquels nous pouvons justifier des recettes en retour n’entrent pas en compte dans le balisage.  Au final, la somme maximale empruntable par la Ville de Limbourg est de 1.022.940€ pour financer son budget extraordinaire.

A nouveau, ce calcul montre à quel point le caractère « en boni » de notre budget ordinaire est primordial si nous voulons avoir les moyens de nos ambitions pour réaliser les projets que nous inscrivons à l’extraordinaire.

Nous avons budgété pour 4.185.644€ de dépenses au budget extraordinaire dont voici quelques éléments importants :

  • Parking à Limbourg
  • Aménagement sécuritaire au Pairon
  • Toiture du hall des ouvriers
  • Éclairage place Saint-Georges
  • Système de télégestion du chauffage des bâtiments communaux (écoles, etc.)
  • Réfection de diverses voiries
  • Rénovation centre de Dolhain (Étude de projets)

Ce n’est pas peu fier, que le Collège communal a présenté ce vendredi soir son budget 2014 avec autant de sérénité après une année 2013 excessivement compliquée à tous les niveaux. La santé financière de notre commune est un réel indicateur du travail de la majorité actuelle.

Le travail continuera à Limbourg, une ville plus que jamais en mouvement.

-------------------------------------------------------

Pour couper court à toute polémique et déformation possible, voici en intégralité mon intervention sur la nomination de Marc Bourgeois en tant que membre du Conseil d'Administration de l'ASBL Le Kursaal.

Ce dernier est élu à 6 voix pour et 9 abstentions avec donc 40% de votes favorables.

Retranscription intégrale de l'intervention

Mesdames, Messieurs,

Comme vous le savez, je n’ai pas l’habitude de présenter un point Conseil communal en lisant une note mais dans le cadre de cette intervention, je préfère m’y résoudre afin d’éviter tout débordement.

La conclusion qui en sera tirée bien que pouvant surprendre, se justifie, à mes yeux, amplement.

Je vous demanderai donc de me laisser aller jusqu’au bout avant j’en suis certain, de crier au scandale, bien que maintenant, il vous serait plus aisé d’à nouveau prendre le contrepied.

Qu’il y ait une consigne de parti au niveau des ASBL chez Ecolo, au CDh, ou encore chez vous, changistes (groupe Changeons Ensemble), je peux l’entendre mais, comme je l’ai déjà expliqué à votre chef de groupe, Monsieur Derome, je ne pourrai probablement, et je l’espère, jamais le comprendre ni l’accepter.

Je suis par contre bien heureux que ces consignes ne soient pas respectées par tout le monde et que certaines personnes émanant de votre groupe politique, enfin si l’on peut encore l’appeler comme tel, ne les respectent pas. Je suis par contre triste pour celles-ci qui restent tout de même coincées entre vos consignes et leur envie de faire avancer les choses. À nouveau, est-ce cela la politique voulue par votre groupe qui ose encore s’appeler Changeons Ensemble ?

Je profite de ces quelques instants de parole pour les remercier à nouveau de leur travail qu’il soit encore présent au sein de l’ASBL Le Kursaal ou non.

Par contre, bien que complètement stupide, le comportement attentiste de vos marionnettes, qui se contente de prendre des notes, de jouer au GSM et de rapporter le gratin au QG de parti pour ensuite astiquer et placer les balles de votre revolver, n’empêche en rien le bon fonctionnement de notre ASBL et je dis bien notre.

Ceci dit, et comme je l’ai d’ailleurs longuement expliqué à votre chef de groupe, dans les ASBL vous faites partie de la majorité, vous prenez part aux décisions et orientations stratégiques. Alors même si effectivement le travail effectué dans les ASBL fera partie du bilan de la majorité, il pourrait également faire partie du vôtre. Personne ne vous le reprochera. Là, à nouveau, pourquoi ne pas faire de la politique autrement.

Ce qui est par contre inacceptable, c’est qu’une personne à elle seule puise venir perturber la bonne marche d’un Conseil d’Administration en :

  1. Imposant sa présence alors qu’elle n’est pas invitée et n’a aucune justification pour justifier sa présence
  2. Remettant la parole d’un ou de plusieurs membres du CA en cause
  3. Remettant la parole d’administratifs communaux en cause devant tout un CA en sous-entendant clairement leur incompétence.

Le Kursaal est une ASBL extraordinaire dont les projets apportent depuis des années une vrai plus-value à la commune de Limbourg. Nous avons de nombreux défis devant nous qui sont tout à fait réalisables grâce à la force et à l’envie des membres de son CA. C’est cela que je désire protéger en ramenant le débat autour de cette table plutôt qu’autour d’un Conseil d’Administration dont la moitié des membres n’en ont que faire de la politique même s’il est vrai, pour couper court à tout débat stérile, que chacun a le droit d’avoir une idéologie.

Dans ce cadre-là, le candidat, Marc Bourgeois, proposé par le groupe Changeons Ensemble, représente un réel danger, je dis bien, un réel danger pour l’ASBL Le Kursaal. Non pas parce qu’il vient défendre des idées mais parce qu’il vient pour pourrir l’atmosphère de travail et assumer, et je cite, un rôle purement politique, sans aucune intention d’aider aux tâches normalement dévolues, et ce depuis la création du Kursaal, aux administrateurs de cette ASBL.

La tentions palpable lors de chacune de ses interventions lors des 2 réunions auxquelles Marc Bourgeois a pris part est malheureusement révélateur des intentions lamentables de ce dernier.

En ce qui me concerne, autant je n’ai aucun problème avec aucun d‘entre vous en dehors de cette salle, mais votre manière de travailler dès que vous mettez votre casquette de politicien me dépasse complètement. J’en viens parfois même à me demander comment certains d’entre vous peuvent  suivre… ça.

Alors avant de conclure, j’ai posé une question la semaine dernière à Monsieur Derome en lui demandant une réponse pour aujourd’hui. Comme vous le savez, je serai vraisemblablement d’ici peu amené à poser ma candidature au poste de président de l’ASBL Centre Sportif. Peut-on dès lors, imaginer de construire un projet tous ensemble et de défendre un bilan tous ensemble afin de relever les défis gigantesques qui se dressent devant nous pour « sauver » cette deuxième ASBL communale ?

J’ai 24 ans, je vais probablement être rétrogradé au grade d’insolent petit con, mais je me dois de défendre mon CA et c’est à ce titre que je demande au Conseil Communal de Limbourg de voter abstention à la nomination de Marc Bourgeois en tant que représentant changiste au sein de CA de l’ASBL Le Kursaal et ce conformément à l’article L1234-2 alinéa 1er du code de la démocratie locale.

Que l’on se comprenne bien, nous ne remettons nullement en cause votre droit d’avoir vos représentants au sein du CA de l’ASBL Le Kursaal, nous appelons simplement le groupe Changeons Ensemble à proposer un autre candidat car nous n’avons nullement besoin ... d’un fouteur de merde.

-------------------------------------------------------

Pour faire bouger et avancer les choses, parlons-en également sur les réseaux sociaux!
Section Limbourg Demain
Calendrier
< 2019>
LunMarMerJeuVenSamDim
      01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31      
L'information aussi sur les réseaux!
Connexion