Vandalisme, Vols, Dégradations – Nos propositions de mesures recalées par le PS limbourgeois(e)

Ce n'est une surprise pour personne, un point majeur de notre programme à l'aube de cette mandature communale était (et reste d'ailleurs) la sécurité.

Pour rappel, notre enquête citoyenne (échantillon de 300 limbourgeois(es)) avait apporté les cotes suivantes aux thématiques liées à la sécurité:

  • Présence policière sur la commune: 4/10
  • "Je me sens en sécurité à Limbourg": 5,5/10
  • Présence de PLP (les voisins veillent) sur Limbourg: 4,5/10

Par ailleurs, l'échantillon de sondés estimait que la sécurité est la thématique communale la plus importante sur la commune et la qualifie d'extrêmement importante voire vitale.

Nous ne nous en sommes jamais cachés, la gestion de la politique de sécurité (réservée exclusivement à la Bourgmestre), nous a toujours inquiété. Les récents phénomènes de vols, dégradations et vandalismes touchant les mondes culturel-associatif et sportif locaux n'ont fait qu'une fois de plus confirmer nos craintes. En effet le local des chars de carnaval a subi plusieurs intrusions, vols et dégradations et certains clubs de foot ont dû faire face à des actes de vandalismes et de vols.

Nous sommes déjà intervenus sur le sujet en huis-clos en Conseil communal en février dernier afin de proposer une réaction commune de tous les groupes politiques. Cette demande n'a visiblement pas été suivie. C'est pourquoi nous avons proposé à ce Conseil communal du mois de mai les mesures suivantes:

  1. Organiser dans chaque village de nouvelles sessions d'informations sur les PLP (les voisins veillent)
  2. Installer une caméra fixe aux entrées de chaque bâtiment communal ne permettant que de visualiser les entrées et sorties
  3. Commander une étude chiffrée et actualisée sur la mise en place de caméras fixes publiques (lieux, nombre et montant)

Ces propositions de bon sens ont toutes les trois été refusées par le PS limbourgeois(e):

Vote au Conseil du 24/06/2019

Nous réclamons également un discours plus ferme et moins laxiste des autorités communales. Malheureusement ce n'est pas la dernière déclaration à la presse (l'Avenir du 30/05/2019) de l'échevin socialiste Stephen Bolmain défendant sa bourgmestre suite à notre intervention en Conseil (voir ci-dessus) qui sera de nature à nous rassurer: "Oui, la sécurité préoccupe certains Limbourgeois, mais pas tous. Loin de là. Moi j'observe qu'un sondage bien plus grand nous donne raison: les élections. Et notre programme mettait moins l'accent sur la sécurité." Outre le fond qui nous laisse perplexe, bonjour l'arrogance...

Pour faire bouger et avancer les choses, parlons-en également sur les réseaux sociaux!
Section Limbourg Demain